PPRI

 

En Gironde, au 31 octobre 2005, 225 PPRI ont été approuvés, dont celui d'Izon le 9 mai 2005.

 

Plan du PPRI de Izon

Réglement du PPRI d'IZON, approuvé par arrêté préfectoral du 9mai 2005

reglement_PPRI_approuve_par_arrete_prefectoral_du_9_mai_2005.pdf

Un PPRI c'est quoi ?

Qu'est ce qu'une inondation ?

Les inondations sont des phénomènes de submersion, présentant des débits et des hauteurs d'eau variables, d'une zone habituellement hors d'eau.

Le débordement direct : un phénomène naturel

Un cours d'eau s'écoule habituellement dans son lit mineur. Des pluies importantes ou durables peuvent provoquer une crue, celle-ci correspondant à une augmentation rapide et temporaire du débit d'un cours d'eau.
Si cette augmentation dépasse la capacité du lit mineur, les eaux débordent et se répandent alors dans le lit majeur du cours d'eau.
Ce dernier est défi ni par l'espace situé entre le lit mineur et la limite de la plus grande crue historique répertoriée, espace abritant de nombreuses habitations susceptibles d'être sinistrées en cas d'inondation.
Les inondations sont donc, en général, des phénomènes naturels correspondant au remplissage du lit majeur lors d'une forte crue. Cet espace est scindé en deux zones :

  • une zone d'écoulement, au voisinage du lit mineur, où le courant a une vitesse assez élevée ;
  • une zone de stockage des eaux, où la vitesse est faible. Ce stockage est fondamental, car il permet le laminage de la crue, c'est-à-dire la réduction de la montée des eaux à l'aval.

 

 

La typologie des crues

Les crues se caractérisent par leur probabilité d'occurrence : il existe en effet, des crues centennales, des crues cinquantennales ou des crues décennales. Une crue centennale est une crue qui a une probabilité d'être atteinte ou dépassée de 1 % chaque année alors que cette probabilité est de 10 % pour une crue décennale. Une probabilité de 1 % par an signifie que l'événement se produit en moyenne une fois tous les cent ans. Mais il ne faut pas oublier que même si cet événement s'est produit une année, il aura une probabilité de 1 % de se reproduire l'année suivante.
En d'autres termes, la désignation centennale ou décennale caractérise une fréquence d'apparition de la crue chaque année, mais ne renseigne pas sur la durée qui sépare deux événements.

Quelques liens de référence :

Envoyer à un ami Imprimer cette page