Henri Crochet

Chef de rayon aux Nouvelles Galeries, il a recueilli un nombre impressionnant de vestiges archéologiques (Vieux Bordeaux et Terroir de Vayres). Il fut membre de la Société archéologique de Bordeaux et de la Société historique et archéologique de Libourne.

Son nom reste attaché à la découverte et au sauvetage de la mosaïque gallo-romaine dénommée par D. Nony "les jardins du Paradis", le 4 octobre 1963.
Il est né à Izon en 1904 et est décédé en 2001.

Vous pouvez voir quelques pièces offertes par Henri Crochet, au petit musée de l'église (l'église est ouverte au public les samedis matin de 10h à 12h) dans une vitrine consacrée à ses recherches.

Envoyer à un ami Imprimer cette page